Du numérique au bronze

L'artiste Fréderic Frety a créé une forme en 3D représentant un hérisson

Cette création entièrement numérique a tout d'abord été matérialisée par une impression 3D dans une matière rose calcinable.

Pour rester compatible avec la fonte à la cire perdue, nous avons demandé une impression creuse d'environ 5 mm d'épaisseur. Cette forme a ensuite été traitée comme s'il s'agissait d'une épreuve en cire. Nous l'avons remplie et enrobée de plâtre réfractaire. La cuisson a calciné l'objet imprimé, ce qui nous a ensuite permis de couler le métal en fusion pour obtenir un tirage extrêmement fidèle de l’œuvre qui avait été dessinée informatiquement.

Le résultat est saisissant et laisse entrevoir de nouvelles possibilités pour les artistes actuels qui travaillent avec les logiciels de création 3D.

Cette technique directe est relativement économique étant donné qu'elle supprime les étapes de la réalisation d'un modèle plâtre, du moulage de celui-ci, du tirage et de la retouche d'une épreuve en cire.

Voir également la vidéo :